collapse collapse

Rushbox

Refresh History
  • fr@c@s: il y a quand meme 41 invité de co ... lol
    lundi 23 septembre 2019, 20:23:26
  • fr@c@s: salut kiliny
    lundi 23 septembre 2019, 20:20:08
  • fr@c@s: il existe encore ce cite de gamers sans gamers ... :D
    lundi 23 septembre 2019, 20:20:01
  • Mecane: Salut Kiliny, rdv dans  10 ans ;)
    lundi 26 août 2019, 22:11:56
  • Kiliny: mon petit coucou de la décenie :D
    mercredi 21 août 2019, 12:23:33
  • Concombre Masqué: oui ?
    lundi 27 mai 2019, 17:42:15
  • fr@c@s: allo
    samedi 27 avril 2019, 10:08:58
  • Patriarche: plus grand monde :)
    jeudi 14 mars 2019, 21:20:29
  • Empitgv: bonne année ! :D
    mercredi 30 janvier 2019, 21:21:16
  • Moi: une relique
    dimanche 09 décembre 2018, 00:37:18

* Rusherche


* T'es qui toi?

 
 
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.
Bonne Année 2018

Auteur Sujet: Présentation du jeu  (Lu 1523 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Uranys

  • Modérateur
  • J'ai plus de vie
  • *****
  • Messages: 4206
  • Karma: 26
  • ...C'est la faute à  Calou....
    • Voir le profil
    • PQ Clan
Présentation du jeu
« le: mercredi 03 septembre 2008, 12:45:08 »
Petite présentation vu qu'il y a du monde qui commence à nous rejoindre...

Citer
En voilà un qui aura su se faire discret. Et pourtant, ses qualités face à ses concurrents sont nombreuses ! Perfect World, venu de Chine et des studios de développement du même nom, est disponible en version anglaise. La communauté internationale est d’ailleurs conséquente et il existe même un site communautaire français actif (rendez leur visite en suivant ce lien). La première chose qui frappe en entrant dans ce monde parfait est l’exhaustivité de l’éditeur de personnage. On peut passer de longues minutes à créer son avatar tant les options sont nombreuses. Chaque race offre des choix de carrière différents. Basé sur le mythe chinois de Pangu (créateur du ciel, de la terre et des humains), le monde persistant de Perfect World offre un design et un dépaysement jamais vu dans un jeu gratuit. Les décors grandioses sont époustouflants de beauté. Les personnages joueurs rivalisent de classe tout comme leurs montures volantes ou terrestres. Même les effets de sorts rivalisent d’inventivité dans leur représentaton. Seul l’effet de blur pourra paraître un peu trop prononcé pour certains, mais un jeu gratuit d’une telle qualité graphique ne peut laisser personne indifférent. D’autant que le jeu est fort peuplé et le monde l’un des plus étendus que l’on connaisse dans le milieu du Free to Play. Comme si ça ne suffisait pas, même le gameplay de Perfect World offre une expérience de jeu faramineuse.



Perfect World a le mérite de proposer un gameplay très profond et fouillé. Il reprend tous les aspects d’un MMO payant en offrant même des systèmes que les grands pourraient lui envier. Craft, évolution de personnage, PvP, guildes, plusieurs configurations d’équipement (combat, fashion…) et le jeu ne s’arrête pas là puisque il propose encore de se bâtir son doux foyer et même son propre territoire ! Les quêtes ne manquent pas et si la plupart se résument à du farming (comme souvent dans les Free to Play), certaines se démarquent par leur originalité. En effet il est possible de trouver des missions chronométrées nous demandant d’aller chercher un objet sur le toit d’une forteresse. Car les personnages de Perfect World sont capables de sauter à des hauteurs improbables pour ensuite disposer de la capacité de voler grâce à des ailes ou une monture. Les activités ne manquent pas et l’on passe autant de temps en combat que sur l’artisanat ou l’aspect social du jeu. L’immersion est immédiate et le titre rend accroc quiconque se plonge un temps soit peu dans cet univers enchanteur.



Le système d’évolution est lui aussi très original. Chaque mort engendrée ou quête accomplie par le joueur lui octroie des points d’XP mais aussi des SP (Skill Points). Ces derniers et l’or lui permettront de s’offrir les compétences proposées par son maître attitré. Une fois le niveau 10 atteint, les joueurs devront faire attention de ne pas mourir trop souvent. Dès ce palier franchit, la mort entraîne une perte d’XP. On remarque également la présence d’un niveau de « cultivation ». Ce dernier affecte l’artisanat notamment et certains objets ne pourront être craftés qu’en disposant du niveau de « cultivation » adéquat. Pour en changer, des quêtes spécifiques vous montreront la voie à suivre pour devenir un maître confectionneur. Enfin, chaque joueur, quelque soit sa classe, peut s’allouer les services d’un pet évolutif ou encore la possibilité de se transformer en animal pour certaines classes. Un titre gratuit à ne pas manquer pour toutes ses qualités et que l’on qualifiera de meilleur Free to Play sur le marché actuellement.




Terminons en décortiquant la boutique de Cubinet qui offre des cadeaux surprises, des vêtements uniquement destinés à augmenter le standing de son avatar dans les soirées sélectes, des feux d’artifices et des pets à durée limitée ou non. Rien d’indispensable donc.
Source JeuxVideoPC

Autre présentation sur Jeuxonline.fr

Une vidéo ici.


« Modifié: mercredi 03 septembre 2008, 12:56:56 par Uranys »